Actualités

Versement des cotisations retraites en 2016

Jusqu’au 31 décembre 2015

Toutes les entreprises versent trimestriellement leurs cotisations Arrco et Agirc, quelle que soit leur taille.

Par exception, certaines entreprises s’acquittent de leurs cotisations de retraite complémentaire mensuellement.

►Les cotisations trimestrielles sont dues dès le premier jour du trimestre civil suivant celui auxquelles elles se rapportent.

Augmentation de la cotisation vieillesse au 1er janvier 2016

L’assurance vieillesse constitue le régime de retraite de base des salariés.

Géré par la Cnav (caisse nationale d’assurance vieillesse), ce régime est financé par une cotisation d’assurance vieillesse calculée pour partie :
►sur la fraction de la rémunération inférieure ou égale au plafond de la Sécurité sociale,
►sur la rémunération totale.

Une part de la cotisation est à la charge des employeurs. L’autre est à la charge des salariés.

Cette cotisation est déclarée à l’aide du code type de personnel 100 (régime général) dont elle constitue un élément.

Management et problèmes de société (France)

► 60% des agents des collectivités territoriales déplorent l’absence de reconnaissance dont ils sont l’objet de la part… des élus !

► 85% des dirigeants des PME estiment que les jeunes en apprentissage s’adaptent plus facilement que ceux qui n’ont pas suivi de formation en apprentissage, - et 46% des jeunes ont une mauvaise image de l’entreprise et des patrons. (sondage Opinion Way 11/2015)

Négociations obligatoires : les nouvelles règles pour 2016

La négociation obligatoire en entreprise évolue au 1er janvier 2016. La loi Rebsamen fait passer l'obligation de négocier de 12 à 3 grandes thématiques. Sur quoi devez-vous négocier à partir de 2016 ?

La négociation obligatoire avec les délégués syndicaux est regroupée par la loi relative au dialogue social et à l'emploi (1) en 3 grandes thématiques, au lieu de 12, au 1er janvier 2016 (2) :

La dernière journée de la COP21

Les points marquants de la dernière journée de la COP21
L’accord sur le climat visant à limiter le réchauffement à 2 degrés voire 1,5 degrés a été adopté par l’ensemble des pays représentés aux Nations unies
Cet accord prévoit des financements pour les pays en développement, une révision régulière des engagements des pays pour diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre mais les ONG déplorent un manque de clarté sur les moyens d’atteindre l’objectif de 2 degrés voire 1,5 degrés

Pages