Economie

En France : "Quand le bâtiment va, tout va" : la vérification

Quand le bâtiment va, tout va. La formule, qui date du 19ème siècle, est de Martin Nadaud, maçon avant de devenir député puis préfet. Cette vérité consacrée pose la construction comme principal moteur de la croissance, capable d’entrainer et de faire prospérer le reste de l’économie. Pourtant, le poids de la construction dans la valeur ajoutée n’a cessé de se réduire. D'ailleurs, tout comme on parle de "désindustrialisation", on pourrait parler de la "déconstruction" de nos économies.

APL, HLM : pourquoi Macron s'en prend aux bailleurs sociaux

Emmanuel Macron et les organismes HLM sont en conflit ouvert. Et pour cause, la pilule de la loi de finances est dure à avaler : pour 2018, est prévue une baisse générale des APL de 1,7 milliard d’euros, uniquement concentrée sur les 2,2 millions des ménages du parc social qui la perçoivent. Et pour que ces locataires ne subissent aucune perte, le gouvernement a décidé, manu militari, de contraindre les bailleurs sociaux à compenser en intégralité cette baisse par une réduction équivalente du loyer.
 

Propositions pour une refondation de l’Union européenne.

Dans l'enceinte du grand amphithéâtre de la Sorbonne, face à des étudiants français et étrangers, le président français a exposé son projet pour l'Europe, qu'il a jugé « trop faible, trop lente, trop inefficace », mais essentielle face aux « grands défis » du monde.
 
Le chef de l'Etat, très impliqué sur  la questions de l'Europe, a plaidé pour la création, d'ici à l'été 2018, d'une feuille de route pour mettre en oeuvre avec les pays volontaires, Allemagne en tête, ses propositions dans les années à venir.
 

Lancement de la phase test de l’impôt à la source

Le gouvernement annonçait le 7 juin dernier le report du dispositif du prélèvement à la source pour 2019. Le ministère de l’Economie et des Finances a aussi mentionné dans un communiqué que l’ impôt à la source est déjà entré en  phase de test, dès juillet 2017. Celui-ci est destiné à expérimenter la fluidité des échanges entre les collecteurs de l’impôt sur le revenu et le fisc.

Le prélèvement à la source est repoussé à 2019

Le Premier ministre Edouard Philippe l'a annoncé dans une interview publiée dans Le Parisien.

Candidat, Emmanuel Macron l'avait déjà laissé entendre . Cela vient désormais d'être confirmé par son Premier ministre : le prélèvement de l'impôt à la source ne sera pas appliqué comme prévu à partir de janvier 2018.

En savoir plus ICI

 

Pages