Social

Propositions du Président du MEDEF Geoffroy Roux de Bézieux pour une réforme de l'assurance chômage.

Trois causes pour remettre à plat le système d'assurance chômage :

* Avant tout, il faut rappeler que les problèmes de recrutement sont devenus la préoccupation numéro un des chefs d'entreprise. Il y a, à la fois, un sujet de compétences, un problème géographique avec des zones sinistrées en France et une question d'efficacité du marché du travail. On a ce paradoxe invraisemblable d'un chômage structurel supérieur à 8 % depuis quinze ans et des emplois qui restent non pourvus. Nous sommes le seul pays de l'OCDE qui fonctionne comme cela.

Hausse des cotisations des retraites complémentaires prévue pour janvier 2019.

Mauvaise nouvelle pour les salariés du privé. Trois ans après avoir été décidées par les partenaires sociaux pour redresser les régimes de retraite complémentaire, de nouvelles mesures d'économie vont entrer en vigueur à l'Agirc-Arrco. On a abondamment commenté  la décote et la surcote qui vont être instaurées en janvier, pour inciter les actifs à partir un an plus tard à la retraite. Mais l'accord de 2015 prévoit également trois mesures techniques qui ont fait moins de bruit et qui vont grignoter le pouvoir d'achat de tous les cotisants.

Report plausible de l'impôt à la source

Il y a de fortes chances pour que les contribuables de Martinique et de toute la France voient différer le prélèvement à la source de leur impôt sur le revenu. Il n’est pas certain que cette réforme fiscale intervienne en 2019 comme prévu par le gouvernement. Le Premier ministre, Edouard Philippe l’a dit à demi-mot, dans une interview au Journal du dimanche 26 août 2018 : "Nous ferons le point sur la préparation de cette réforme dans les prochaines semaines", a-t-il déclaré.

Emploi : nous serons tous un jour des seniors …

Que nous définissions l’emploi des seniors :

par rapport à l’âge (? plus de 55 ans ? plus de 45 ans ?),
par rapport à l’expérience (variable selon les métiers),
ou par rapport aux deux (l’âge n’étant pas toujours révélateur de l’expérience acquise),
Ce qui est certain, c’est que notre société et le marché de l’emploi ont stigmatisé pour le meilleur et pour le pire cette catégorie de personnes, les seniors.

Accord de branche intéressement dans le BTP : du nouveau pour les petites entreprises !

Les partenaires sociaux ont souhaité compléter les dispositifs relatifs à l’intéressement dans le secteur du BTP, par le biais d’un accord collectif national signé le 15 mars 2018. Cet accord devrait faciliter la mise en place d’un régime général d’intéressement dans les TPE et PME qui n’ont pas mis en place un accord spécifique.

 
En savoir plus ICI

Conflits au travail : comment l’employeur doit-il les gérer ?

Réponse par l'équipe juridique des Editions Tissot

Dans le cadre de son obligation de prévention des risques, l’employeur doit anticiper le risque de conflit au travail. Au cours de l’entretien annuel d’évaluation, il dispose par exemple de la possibilité de mettre en garde le salarié qui adopterait un comportement susceptible d’entraîner des conflits à l’encontre de l’un ou plusieurs de ses collègues et l’inviter à changer d’attitude.

Dates de congés payés : pouvez-vous empêcher un salarié de partir à la date prévue ?

Bien que les dates de congés payés d’un salarié aient déjà été validées, il peut arriver que vous ayez finalement besoin de votre salarié que ce soit pour un nouveau chantier urgent ou pour remplacer un ouvrier dont l’absence n’était pas prévue. Attention, vous pouvez modifier les dates de congés payés, sous certaines conditions, mais des contreparties peuvent être dues au salarié concerné.

Prélèvement à la source : rôle de la DSN

A compter du 1er janvier 2019, vous allez devoir mettre en œuvre le prélèvement à la source (PAS) de l’impôt sur le revenu sur les rémunérations. Le PAS consistant à recouvrer l’impôt au moment où le salarié imposable reçoit son salaire. Sauf exception, le taux de prélèvement est transmis via la DSN. Quelles sont vos obligations en la matière ?

Pages