Social

Regards croisés sur la question "Comment l'entreprise peut-elle répondre à l'exigence croissante de respect qui se manifeste tant en son sein qu'à son égard"?

Pour le juriste que je suis, j'ai pris l'habitude, face à tout problème soulevé, de poser d'abord deux questions :
- Pourquoi ? pourquoi ce problème se manifeste, pourquoi nous faisons ce que nous avons fait et qui l'ont provoqué ?
- Pour quoi ? Quelle finalité visons nous dans la recherche de la solution ?
 

Démission : une indemnisation au titre du chômage va être possible

Jusqu’à présent, un salarié ne pouvait être indemnisé au titre du chômage que s’il était involontairement privé d’emploi ce qui n’est pas le cas avec une démission sauf cas de démission légitime (pour suivi de conjoint, par exemple).

A partir du 1er janvier 2019, la loi avenir professionnel ouvre l’allocation d’assurance chômage aux travailleurs qui ont démissionné et ayant un projet de reconversion.

Relations avec l’URSSAF : deux nouveautés intéressantes

La loi sur le droit à l’erreur apporte deux changements concernant l’URSSAF. Le premier concerne la limitation de la durée des contrôles URSSAF dans les entreprises de moins de 20 salariés, le second la généralisation de la médiation dans les URSSAF.

Durée limitée du contrôle URSSAF : extension aux entreprises de moins de 20 salariés
Depuis 2015, la durée des contrôles URSSAF est encadrée mais seulement dans les TPE (moins de 10 salariés) ou pour les travailleurs indépendants.

Assurance chômage : suppression de la cotisation salariale à compter du 1er octobre 2018

En janvier 2018, la cotisation salariale d’assurance chômage avait baissé de 1,45 point. Nouvelle étape, elle est supprimée à compter du 1er octobre 2018.
 
 Afin de renforcer le pouvoir d’achat des salariés, des allègements de charges sur salaire s’appliquent, sur l’année 2018, en 2 temps.
 
Cotisations salariales : suppression de la cotisation d’assurance maladie

« Le prélèvement à la source n'est pas adapté à notre système fiscal »

Virginie Pradel, fiscaliste, présidente de l'Institut Vauban, nous livre son point de vue concernant le prélèvement à la source et plus particulièrement sur les complications liées au système fiscal français. Complications pour les foyers fiscaux des couples et aussi pour les entreprises qui ont a charge de prélevement de l'impôt.

En savoir pluuss ICI

Propositions du Président du MEDEF Geoffroy Roux de Bézieux pour une réforme de l'assurance chômage.

Trois causes pour remettre à plat le système d'assurance chômage :

* Avant tout, il faut rappeler que les problèmes de recrutement sont devenus la préoccupation numéro un des chefs d'entreprise. Il y a, à la fois, un sujet de compétences, un problème géographique avec des zones sinistrées en France et une question d'efficacité du marché du travail. On a ce paradoxe invraisemblable d'un chômage structurel supérieur à 8 % depuis quinze ans et des emplois qui restent non pourvus. Nous sommes le seul pays de l'OCDE qui fonctionne comme cela.

Hausse des cotisations des retraites complémentaires prévue pour janvier 2019.

Mauvaise nouvelle pour les salariés du privé. Trois ans après avoir été décidées par les partenaires sociaux pour redresser les régimes de retraite complémentaire, de nouvelles mesures d'économie vont entrer en vigueur à l'Agirc-Arrco. On a abondamment commenté  la décote et la surcote qui vont être instaurées en janvier, pour inciter les actifs à partir un an plus tard à la retraite. Mais l'accord de 2015 prévoit également trois mesures techniques qui ont fait moins de bruit et qui vont grignoter le pouvoir d'achat de tous les cotisants.

Pages