Accueil

Délais de paiement : encore (et toujours) des progrès à faire !

Un tiers des entreprises subit encore des retards de paiement. C’est ce qu’il ressort du bilan des années 2014 et 2015 publié par l’Observatoire des délais de paiement et remis en mars 2016 au ministre de l’Économie. Le bilan est donc contrasté pour les années passées avec une baisse globale des délais de paiement mais des situations disparates selon les entreprises et les clients.

Ainsi, dans le secteur de la construction, très touché par la crise économique, la situation se dégrade « d’une journée environ », précise le rapport, occasionnant des difficultés de trésorerie. À l’inverse, dans les secteurs du commerce, de l’hébergement et de la restauration, les délais de paiement sont en baisse. Mais en 2014, « 32 % des entreprises ont un délai client moyen supérieur au seuil de 60 jours » (durée légale), indique le rapport. L’Observatoire souligne les conséquences dramatiques que peuvent avoir ces retards de paiement, conduisant parfois au dépôt de bilan. Dans le secteur public, les délais de l’État ont légèrement augmenté entre 2014 et 2015 tandis que ceux des collectivités territoriales sont en recul.

Parmi les solutions envisagées dans le rapport pour réduire les délais : le renforcement des sanctions financières, mais aussi la facilitation du paiement via la dématérialisation (facturation électronique obligatoire en 2017 par exemple).
 
Source :

Rapport annuel de l’Observatoire des délais de paiement, 2015