Bienvenue !

Invitation à une journée téchnique concernant le renforcement des constructions existantes dans le cadre des risques sismiques.


En savoir plus : voir pièce jointe


Vinci construction France se montre plein d’ambition et participe activement au développement de la filière.


En savoir plus ICI

Dernière ligne droite pour le projet de la nouvelle révision de la directive européenne des travailleurs détachés qui sera votée le 16 octobre prochain en commission parlementaire Emploi et Affaires à Bruxelles et par la suite en session plénière à Strasbourg.


En savoir plus ICI


La Commission de l'Emploi et des Affaires sociales du Parlement européen s'est prononcée ce lundi en faveur d'une proposition de compromis de la révision de la Directive des travailleurs détachés avec 32 voix pour et 8 contre. Prochaine étape : le 26 octobre prochain où 751 euro-députés seront appelés à voter à Bruxelles.

L'Insee, l'AFD et l'Iedom viennent de présenter les comptes économiques rapides de la Martinique de l'an passé. Les chiffres ne sont pas bons : la croissance et les investissements -publics en particulier- diminuent.

L’articulation entre accords de branche et d’entreprise 


Les ordonnances Macron étendent la loi travail de 2016 permettant aux entreprises la possibilité de déroger aux accords de branche en matière de durée du travail et de congés au-delà de ces 2 thématiques. On distingue 3 types de dispositions :


1 - celles qui ressortent uniquement des accords de branche :

L'article 21 de l'ordonnance sur la prévisibilité et la sécurisation des relations au travail publié au Journal officiel du 23 septembre 2017 apporte un certain nombre de précisions sur la question du télétravail. Pour rappel, le télétravail consiste à travailler hors des locaux de l'entreprise en utilisant les technologies de l'information et de la communication.

La VAE (validation des acquis d’expérience) est un droit individuel qui permet d’obtenir un diplôme en accord avec l’expérience professionnelle acquise. Les compétences accumulées au fil des années dans le compte personnel de formation (actuellement inclus dans le compte personnel d’activité)  sont ainsi valorisées au même titre que si acquises par une formation équivalente. Un décret émis  le 4 juillet vient de fixer  les nouvelles modalités de mise en œuvre de la VAE à entrer en applications le 1er octobre 2017.

Jean Christophe ANNA, Directeur de #rmstouch, spécialiste du recrutement mobile et social, organise le 10 octobre 2017, la 7ème édition de la #rmsconf qui s’intitule « Talents : acquisition, intégration, évolution ».


A cette occasion il donne sa définition du Talent, la personne un peu différente du staff existant, qui va vous amener à : 
* penser de manière différente, 
* proposer des solutions différentes 
* sortir champ concurrentiel.
 
Source : Parlons RH
 
En savoir plus (voir pièce jointe)

EDITO

LE MOT DU PRESIDENT DU SEBTPAM

En cette rentrée 2017, trois questions me paraissent essentielles dont j'espère qu'elles donneront lieu à des débats constructifs.

La première concerne les relations de la profession avec la Collectivité Territoriale qui semble désormais en ordre de marche. La susceptibilité des responsables politiques en période de campagne électorale n'a plus de raison d'être. La CTM n'est pas une forteresse assiégée et ses dirigeants doivent se souvenir que le vote des martiniquais en faveur de la fusion des deux assemblées portait l'espoir d'une meilleure coordination des centres de décision locaux, au bénéfice, notamment, des acteurs de l'économie. L'urgence tient en deux mots : transparence et concertation.

L'initiative prise par Yan Monplaisir, Premier vice-président de l'Assemblée territoriale, de nous rencontrer et de nous écouter est de bon augure. Gardons-nous, toutefois, de pécher par excès d'optimisme.

***

Les marchés attribués à des entreprises portugaises ou italiennes font l'actualité. On reproche aux syndicats qui manifestent d'accepter les subventions européennes tout en refusant les européens. L'argument est infect, par les sous-entendus qu'il véhicule. Contentons-nous de répondre que nous revendiquons le droit, en tant, précisément, que citoyens de l'Europe, d'en contester certaines règles.

J'entends dire aussi qu'il s'agit de concurrence entre multinationales. Il ne faut, pourtant, pas toutes les mettre dans le même sac. Certaines choisissent l'implantation durable, supportent les contraintes et les coûts de la permanence ainsi que les aléas de l'activité. Elles sont pleinement intégrées dans le tissu local. D'autres jouent la carte de la mobilité internationale et n'ont de permanent qu'une équipe légère, attachée à rechercher les bons coups, habile à sélectionner, le moment venu, les solutions les moins onéreuses.

C'est la vieille histoire du renard libre dans un poulailler libre.

***

Nombre de nos collègues s'inquiètent en privé et, parfois, sur les réseaux sociaux, de l'unité de la profession.

Unité, oui, mais dans quel but et comment ?

Le débat pourra s'engager, par la confrontation de projets clairs. On en est, malheureusement loin.

Steve PATOLE, 
Président du SEBTPAM