Bienvenue !

Dans son rapport rendu public en avril 2018, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) analyse l’impact du changement climatique pour les conditions de travail. Découvrez-en les principaux enseignements : évolutions du climat en France, conséquences sur les risques professionnels et premières pistes de prévention.


Changement climatique : principales tendances

Le rapport souligne qu’au cours de la deuxième moitié du XXe siècle, le nombre de jours chauds a augmenté en France, en grande partie du fait de l’activité humaine.


Sur la période 2021-2050, le réchauffement climatique et les autres modifications climatiques vont s’accélérer.

Voici une grande particularité que les gestionnaires de paie peuvent rencontrer et que la présente fiche pratique se propose de résoudre en détails…


Source : Legisocial
Vos canalisations de maison peuvent vous poser des problèmes d’odeurs d’égout, de bruits sourds ou encore d’eaux usées qui ont tendance à remonter dans les tuyaux. Pour éviter ces désagréments et toute pollution de l’eau potable, la solution se trouve dans la pose d’un clapet anti-retour. Ce clapet permet de protéger votre réseau d’évacuation des eaux usées contre les reflux et refoulements d’égouts.
 
Comment fonctionne un clapet anti-retour de canalisation ? Quel est le prix d’un clapet anti-retour ? Comment poser un clapet anti-refoulement ? Où installer un clapet anti-retour ? Tout savoir sur les clapets anti-retour de canalisation : fonctionnement, prix d’achat et travaux de pose.

Nouvelle actualité consacrée au chiffrage du droit aux congés payés en ce mois de mai, nous abordons aujourd’hui le chiffrage du droit aux congés payés d’un salarié, présent durant la période de référence, mais dont certaines absences ne sont pas assimilées à du temps de travail effectif.


Source : Légisocial


« Qui sème le vent récolte la tempête ». Vous connaissez probablement ce dicton, mais avez-vous déjà pris le temps de réfléchir à ses implications dans le milieu professionnel ?

Non ? Alors prenez quelques minutes avec moi pour le faire


Une équipe ressemble à son manager


On dit souvent qu’une entreprise est à l’image de son dirigeant, qu’une équipe est à l’image de son manager. C’est on ne peut plus vrai.


Si le dirigeant d’entreprise ne communique pas beaucoup en interne, il a beau essayer d’instaurer une culture de la communication et de la transparence dans son entreprise, celle-ci ne prendra pas. Pire, les salariés feront l’inverse de ce qu’il souhaite.

Jeudi 3 mai, Contact-Entreprises recevait Philippe GRAND pour échanger avec lui sur l’ambitieux projet d’autoroute trans-Martinique qui avait suscité beaucoup d’intérêt lors des Ateliers du BTP de mars 2018. Notons que ce projet n’est pas celui de l’entreprise Vinci, mais celui d’un citoyen convaincu que l’expérience réunionnaise de la Route des Tamarins pourrait inspirer une stratégie visionnaire pour la Martinique.


En savoir plus ICI 


Question posée à l'URSSAF 


Quel Smic de référence nous devions prendre en considération lorsque le salarié sous convention de forfait jours travaille plusieurs jours au-delà du seuil de 218 jours ?


Réponse de l'URSSAF


La réponse, précise et claire, qui nous a été apportée présentement par l’URSSAF est la suivante :

On pourrait voir le burn-out reconnu, un jour, comme maladie professionnelle. Et donc, des salariés indemnisés pour ce motif. La proposition est en tout cas sur la table, à l’initiative d’un groupe de députés qui a planché neuf mois durant sur « l’épuisement professionnel » – l’autre nom du burn-out. Si leur recommandation aboutissait, ce syndrome deviendrait officiellement la 99e maladie professionnelle en France. Après la sciatique.


 


Émanation de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, la mission d’information a auditionné des victimes, des acteurs de la prévention et des chercheurs. Elle a rendu son rapport le 15 février avec un titre explicite : « L’épuisement professionnel ou burn-out, une réalité en manque de reconnaissance ».


 

Comment prévenir et gérer de telles situations ?


Malheureusement trop souvent les organisations sont aux prises avec des situations de conflit interpersonnel, de violence ou de harcèlement au travail.  Selon de récentes statistiques de la CSST,  l'évolution des lésions physiques et psychiques attribuables à la violence en milieu de travail est en hausse.  Bien que certains milieux soient plus propices à cette problématique,  ce phénomène peut toucher tous les environnements de travail. La prévention demeure la meilleure approche pour s’assurer d’un climat de travail sain, propice au maintien de relations harmonieuses.

EDITO

ÉTAT D'URGENCE

C’est la saison des vœux, mais que peuvent valoir des vœux lorsque l'avenir semble aussi sombre qu'il l'est aujourd'hui pour notre profession ?

Le rapport de la Cour des comptes sur les finances communales des DOM ne laisse pas de grands espoirs de ce côté et les récentes annonces de notre collectivité territoriale ne sont pas de nature à rassurer : une tranche d'emprunt de 60M€ a été annulée et les documents publiés à l'occasion du bilan de l'institution nous promettent , pour 2018, une division par deux des investissements de 2017 dans le BTP.

La lecture de la dernière note de conjoncture de l'Iedom, relative au 3ème trimestre 2017, égrène des titres éloquents : le marché de l'emploi se dégrade ; la consommation manque de vigueur ; des prévisions d'investissement moins dynamiques (un doux euphémisme) ; des échanges extérieurs en baisse (tant les exportations que les importations). Il n'y a guère que le tourisme où le courant d'affaires est favorable, mais nous en savons les raisons toutes conjoncturelles. Autant dire qu’il n’y a pas beaucoup à attendre de la commande privée.

En somme, la Martinique va mal. Elle va même très mal si on prend en compte la catastrophe démographique en cours.

Pourtant, je n’ai pas perçu le moindre écho de cette situation dans la parole des hommes publics qui se sont répandus sur les ondes à l’occasion du nouvel an.

Ce que je souhaite à notre profession,  c’est une prise de conscience salutaire, chez ceux qui nous dirigent, de la gravité de la crise et de la nécessité de mesures urgentes.

Une relance des travaux dans des domaines où il y a tant à faire – l’assainissement, le confortement parasismique, la résorption de l’habitat indigne – serait, sans doute, le moyen le plus efficace d’éviter le pire.

Steve PATOLE, 
Président du SEBTPAM