Accueil

Un « effet Macron » sur les valeurs de construction

Les marchés s'inquiètent d'un ralentissement des dépenses d'infrastructure en France.
Des banques, un assureur, un chimiste, un sidérurgiste et des valeurs automobiles, mais on ne trouve aucun groupe de BTP dans le Top 10 des plus fortes hausses du CAC 40 depuis le 26 juin. Le secteur de la construction ne profite pas de l'engouement récent des investisseurs pour les valeurs cycliques. Etonnant alors que le secteur est, en général, dépendant de la reprise économique.

Ensavoir plus ICI